Un champ...

Journée campagne

9,6°C le matin, 18,9°C l’après-midi

La floraison des plantes sauvages se trouve secondée par la floraison des nombreux champs de colza. Cette plante qui fournissait plus d’un tiers du miel récolté il y a encore 5-6 ans semble marquer le pas… Je ne suis pas le seul à avoir remarqué que les ruchers sans colza offrent des rendements corrects alors que ceux qui se trouvent sous l’abondance sont comme pris de flémingite et donnent des récoltes proche du ridicule.

Champ de pissenlits

Bilan météo

12,4°C le matin, 19,6°C l’après midi.
Le temps est au beau fixe depuis des semaines, ceci est sans conséquence vu les pluies abondantes de cet hiver. Sur cette photo, un des très beau champs de pissenlits que les abeilles ont pu butiner et ainsi poursuivre leur développement avec des pollens sains.

Visite des champs

  3,1°C le matin    17,1°C l’après midi

Cet hiver les pluies abondantes n’ont pas permis l’accès aux champs pour le broyage des cultures intermédiaires. En l’absence de gelées significatives, ces cultures se mettent à fleurir dès les premiers coups de chaud et offres aux abeilles un apport de nourriture inhabituel.