Le miel

Miel

Sur les Ruchers du Haut-Maine, il existe plusieurs variétés de miel :

  • le miel toutes fleurs, produit sur les ruchers sédentaires.
  • les miels monofloraux, issus des transhumances effectuées tout au long de l’été.Le miel est extrait à froid car il est liquide avant d’être extrait grâce à la température de la ruche (35° à 40°). Ainsi il est encore chaud quand il arrive à la miellerie qui est maintenue à 20°. La mention « miel extrait à froid » comme on le voit encore parfois n’a donc pas lieu d’être. De plus, au-dessus de 30°C, la cire des cadres est trop pâteuse pour supporter la force centrifuge…Chaque ruche est équipée d’une grille à reine, ce dispositif empêche la reine d’aller pondre dans les hausses à miel ce procédé évite d’avoir un miel coloré par les cocons et autre déchets des jeunes abeilles à leur naissance.

Le miel issu des ruchers sédentaires

Le miel - Carte Mayenne

Carte Mayenne

En bleu : zone permanente des ruchers sédentaires (toutes fleurs, trèfle, pissenlit…).

En rouge : zone de protection de l’abeille locale (abeille noire), avec 3 ruchers de fécondation.

Le miel toutes fleurs

Le miel toutes fleurs est produit de juin à juillet sur de petits ruchers d’une petite dizaine de ruches qui se situent à 30 km maximum du domicile. Les sites choisis doivent être le plus naturel possible car il s’agit d’un miel composé de nectar de ronces, trèfles blancs, châtaigniers et de dizaines d’autres espèces de fleurs telles que le troène, l’épilobes, la menthe, les genets, le lotier (…) . Sa couleur est variable et son goût très agréable rappelle le miel d’autrefois. Sa fermeté peut-être semblable à une plaquette de beurre qui sort du réfrigérateur ; placer le pot de miel au plus haut dans la cuisine est suffisant pour le rendre pâteux.

Trèfle blanc

Le miel de trèfle blanc est récolté en fin d’été sur les prairies naturelles du nord Mayenne les années chaudes et humides. Les zones de trèfles se raréfient, car les prairies naturelles sont souvent détruites au profit des céréales et du maïs. Ce miel émet des effluves florales agréables, son goût délicat perdure en bouche.

Le miel de Printemps

Le miel de printemps est produit en mai sur les fleurs de pissenlit, les fruitiers et le colza. De couleur claire, son goût est doux et son grain fin.

Colza

Le colza donnait un miel très abondant jusqu’en 2005. Il est très stimulant pour les colonies d’abeilles. Depuis il est devenu source de tracas pour les apiculteurs : les risques d’intoxication et les rendements sont souvent sans intérêt de récolte. Ce miel blanc est très doux en bouche et sa texture est des plus fines.

Pissenlit

Le miel de pissenlit est produit en avril sur les prairies naturelles. Il est récolté en moyenne 1 année sur 5, car les conditions climatiques sont délicates à cette époque et les colonies d’abeilles sont souvent trop faibles pour faire une récolte correcte. Miel doux, sa couleur est proche de celle de la fleur.

Saule

Le miel de saule est récolté par les abeilles fin mars, début avril. Pourtant, il n’est quasiment jamais récolté par l’apiculteur.

Genet

Les abeilles le récoltent fin mai sur les zones et les coupes rases forestières mais aussi sur les remblais.

Les miels issus des transhumances

La transhumance consiste à déplacer les ruches sur une autre zone géographique dans le but de bénéficier de miellée plus généreuses, fuir la sécheresse et produire des miels monofloraux.

Acacia

Les ruches sont transhumées vers les bois d’acacia le long de la Loire dès la mi-mai pour y récolter le seul miel pouvant rester durablement liquide. Sa douceur en fait le miel préféré des enfants.

Châtaignier

Le miel de châtaignier est produit durant le mois de juillet sur quelques ruchers sédentaires, mais la zone de production se situe surtout en Touraine et en Anjou. Une odeur forte et suave et une certaine amertume caractérisent ce miel.

Tilleul

Le miel de tilleul est produit en Picardie durant le mois de juillet. Son arôme mentholé prononcé ajouté à sa saveur puissante et intense rappellent les effluves entêtant des sous-bois de tilleuls en fleur. Idéal pour les infusions.

Le miel de sarrasin

C’est un miel produit en Mayenne de juin à fin août. Cette plante était cultivée courament il y a une cinquantaine d’années pour disparaitre rapidement au profit de cultures plus rentables. Il est réaparu depuis quelques années en Bretagne et au-delà ; le plus difficile est de trouver les rares parcelles assez grandes pour obtenir un vrai miel de sarrasin. Ce miel de couleur brun dense à la saveur puissante rappelle des odeurs de bois et de terre.

Tournesol

Bien que parfois présent sur la zone des ruchers sédentaires, le tournesol ne produit pas de miel en Mayenne, nous déplaçons donc les ruches en Touraine et Poitou-Charentes. Sur ces mêmes zones le tournesol est accompagné de luzerne. De couleur jaune vif à jaune paille, sont arôme peu prononcé est agréable, sans être fade.